Fireplace-RM

5 conseils pour préparer votre cheminée pour l’hiver

Dans quelques semaines sonnera l’heure des premiers froids. N’attendez pas le dernier moment pour préparer votre cheminée pour l’hiver. Lorsque les températures chutent, on aime se calfeutrer dans une maison bien chauffée et, comble de bien-être, se lover devant un feu de cheminée. Voir crépiter et danser les flammes, détend, relaxe, déstresse, apaise. Pour ne pas que le premier feu de l’hiver se transforme en feu d’artifice dans votre salon, il est nécessaire de préparer votre chauffage pour l’hiver !

  1. Le ramonage mécanique des conduits : une obligation

    Plus que recommandé, le ramonage est obligatoire. La réglementation stipule que les conduits de cheminées doivent être ramonés 2 fois par an dont une fois pendant la période de chauffe. Ces précautions vous éviteront le risque d’émanations toxiques voire l’incendie. Pour ramoner votre cheminée de manière mécanique, vous devez faire appel à un professionnel qualifié qui vous remettra un certificat de ramonage. Ce document vous sera demandé par votre assureur en cas d’incendie.

    Le ramonage mécanique permet de dégager le conduit de cheminée de ce qui peut l’obstruer (feuilles, branchages..), cependant, il ne détruira pas complètement bistres, goudron et calcin. Ainsi, des tests réalisés par l’organisme officiel C.S.T.B. (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment), ont démontré que la combinaison ramonage chimique et ramonage mécanique, permettait à l’utilisateur l’assurance d’un nettoyage et de la vacuité optimum du conduit.

    Il est recommandé de procéder au ramonage chimique avant un ramonage mécanique pour en améliorer l’efficacité. Le ramonage chimique peut être réalisé 2 à 3 semaines avant le ramonage mécanique, à l’aide par exemple, d’une bûche de ramonage qui permettra de modifier la nature des goudrons et les rendra ininflammables. Des solutions de ramonage chimique existent aussi sous forme de poudre ou de granulés. Elles vous permettront d’entretenir le conduit de cheminée tout au long de la saison de chauffe et donc de réduire fortement les risques d’incendies accidentels.

    Après le ramonage, pour profiter du confort d’un bon feu en toute sérénité, procédez au nettoyage complet de la cheminée

    kominek

  2. Le nettoyage du corps de chauffe

    Il s’agit de la pièce maîtresse de la cheminée, le caisson dans lequel vont se consumer vos bûches. C’est la partie que vous nettoierez en premier. Commencez par l’enlèvement des cendres, passez ensuite un bon coup d’aspirateur, brossez et lavez l’intérieur du corps de chauffe avec un produit nettoyant spécial corps de chauffe ou une solution écologique faite de vinaigre blanc coupé d’eau. Répétez l’opération autant de fois que nécessaire, rincez et essuyez.

  3. Le nettoyage du manteau

    Il s’agit de l’habillage de la cheminée, généralement en brique ou pierre. Pour le nettoyer, commencez par passer l’aspirateur puis frottez les taches avec une brosse que vous tremperez dans une solution liquide nettoyant pierre de cheminée. Vous pouvez aussi utiliser l’eau mélangée à du détergent. Si le manteau est en marbre, préférez la laine d’acier fine et nettoyez avec un produit spécifique.

  4. Le nettoyage de la plaque en fonte

    Il faut débarrasser la rouille qui s’est formée au cours de l’hiver dernier. Prenez un tampon abrasif et décapez la surface. Passez ensuite de l’huile de table et laissez agir. Si vous souhaitez redonner de l’éclat à votre plaque entre deux chauffes ou entre deux saisons, utiliser une crème lustrante qui vous permettra d’obtenir une plaque bien noire.

  5. Le nettoyage de la vitre

    Durant la période de chauffe, vous devez effectuer un lavage hebdomadaire de la vitre car cette partie de la cheminée a toujours tendance à noircir à cause de la fumée. Si elle s’est opacifiée et ternie, vous pouvez lui rendre sa transparence en la frottant au moyen d’un papier journal et des cendres froides récupérées dans votre cheminée. Vous pouvez aussi la nettoyer avec un produit spécial nettoyant vitre d’insert ou un mélange de vinaigre blanc et de sel.

     

Astuce : Pour vos soirées d’hiver autour du feu, préférez les bûches de chauffage : une solution plus écologique et plus propre que les bûches traditionnelles, pour prendre soin de votre cheminée et de son conduit.

Related Posts
800px-Fire_fire_flames (1)
La bûche de chauffage compressée : la solution plus écologique pour votre cheminée
167865542_large.v1416740958
Tout savoir sur le ramonage : assurances, risques et obligations

Laissez votre commentaire

Votre nom*
Votre page web

Votre commentaire*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>